A chaque région sa véranda

Chaque région revêt historiquement un style architectural adapté aux contraintes de son environnement. Il n'y a rien en commun entre l'austère demeure bretonne arcboutée face aux éléments et le luxuriant mas provençal ou le chalet alpin à la toiture accentuée. Ni les matériaux, ni la conception de l'enveloppe, ni le mode constructif ne sont analogues. Et pourtant ces maisons respirent toutes un charme indéniable parce qu'elles sont en accord parfait avec l'esprit des lieux. Il devrait en être de même pour la véranda. Non pas qu'il existe un style particulier qui serait mieux adapté à chaque région, mais parce qu'une véranda réussie entre en communion harmonieuse avec son milieu et s'adapte esthétiquement à la maison qui l'accueille, tout en conservant une identité bien à elle.

Le Nord, royaume de la véranda
Les bâtisseurs du Nord de la France, région pauvre en gisements naturels de bois ou de pierres, se sont logiquement tournés vers l'argile ferrugineuse, base de la brique rouge typique des maisons septentrionales. Les constructeurs de vérandas du nord s'inspirent souvent de cette particularité pour concevoir des verrières dont les maçonneries de soubassement mettent largement à contribution la brique de terre cuite. Au-delà de cette tradition esthétique, la maison nordiste doit faire face à des contraintes climatiques particulièrement rudes. L’habitation sait donc se prémunir contre les éléments : toitures recouvertes d'ardoises ou de tuiles ocre et fortement pentues, baies et ouvertures relativement parcimonieuses. Aménager une verrière habitable pour habiller la façade de la maison répond, ici bien plus qu'ailleurs, au souci de capter les moindres rayons d'un soleil avare de ses bienfaits.

La véranda facà l'océan
La tradition constructive des régions océaniques met largement à contribution la pierre de granit sombre, un matériau réputé pour sa dureté et sa résistance aux agressions climatiques. Les régions du littoral sont sans doute les plus exposées aux intempéries maritimes : le vent âpre, la pluie pénétrante et la corrosion saline justifient des constructions trapues aux fenêtres étroites. Leur caractère vient certainement de cette élégante austérité qui défie les siècles et les tempêtes. La véranda bretonne s'inspire de cette philosophie de résistance pour se calfeutrer entre les 
murs épais de la maison. Les verrières de toiture sont généralement très lumineuses pour profiter d'un soleil économe et les structures solides pour résister aux éléments. 

Solides vérandas montagnardes
Idyllique et confortable, une véranda peut l'être tout aussi bien au soleil de l'été que sous la neige des cimes. Mais les vérandas d'altitude doivent faire face à des contraintes climatiques et environnementales extrêmes. Dans les massifs montagneux, les températures noctumes peuvent atteindre -30°C et les contrastes thermiques sont d'une rare amplitude. Les chutes de neige sont abondantes en hiver et les charges imposées à l'ossature de la véranda pourraient mettre la structure en péril si les concepteurs n'intégraient pas ce paramètre dans leurs calculs de résistance. Ces vérandas adoptent souvent un aspect rustique, en harmonie avec le style constructif traditionnel des massifs montagneux et forestiers. Cocooning assuré au coin du feu dans ces "belles des neiges" !

Des vérandaau goût de vacances
Le style constructif provençal est traditionnellement marqué par des architectures de faible hauteur sous faîtage où la préoccupation principale des concepteurs est la protection contre la chaleur. Les maisons méridionales semblent se recroqueviller dans le sol et adoptent des matériaux réfléchissant au maximum les ardeurs du soleil. La véranda du midi n'y fait pas exception et se pare souvent des mêmes atours que la maison : toitures en tuiles rustiques, coloris clairs ou ocrés rejetant le rayonnement thermique, panneaux sandwichs fortement isolants. Les toitures vitrées se rencontrent rarement car les occupants recherchent surtout l'ombrage et la fraîcheur. Des vérandas qui embaument un goût de vacances toute l'année ... 

<== Retour vers le blog Veranco

Quelle implantation possible pour votre véranda ?
Quelle est l'orientation idéale pour votre véranda ?
A chaque région sa véranda
La véranda et son environnement
L'art de vivre dans une véranda Véranco
Visite de l'usine Veranco